Domaine Emmanuel Giboulot

Première partie : Les vins blancs.

Le domaine Emmanuel Giboulot situé à Beaune fait partie des précurseurs de la viticulture certifiée biologique et biodynamique. Emmanuel Giboulot s’est installé en 1985 avec un hectare de vigne et une activité céréalière. Il a immédiatement travaillé ces vignes selon les principes de l’agriculture biologique, maintenant certifié en biodynamie, depuis 1996.

Domaine Emmanuel Giboulot
Rencontre avec les vins d’Emmanuel Giboulot en Côte de Beaune

Côte de Beaune, La Grande Châtelaine 2011 :

Le nez de ce vin est frais, élégant sur les fruits jaunes, des notes florales, d’acacias et vanille.
L’attaque est vive, la bouche tendu qui évolue sur la rondeur, équilibré. La rétro olfaction sur les fruits (pèche, ananas), beurré et minéral. Persistance aromatique longue, la finale est fraîche.

Un Côte de Beaune Blanc sur la finesse, l’équilibre est basé sur la tension, tout cela maintenu par une belle matière et un jolie gras. En accord mets et vins, on optera pour des huîtres, des langoustines ou encore sur du poisson cru.

Côte de Beaune, Pierre Blanche 2011 :

Un vin au nez aromatique, élégant, sur la cire d’abeille, des notes florales, les épices douces (vanille, réglisse…)
L’attaque est fraîche évoluant sur plus de rondeur que le précédent, équilibré. La rétro olfaction sur la vanille, la réglisse, cire d’abeilles. Persistance aromatique longue, la finale tendue.

Toujours un Côte de Beaune dans le style du Domaine Giboulot basé sur la tension, la finesse, mais qui révèle un peu plus d’ampleur en bouche que le précédent. En accord mets et vins je verrais bien sur un pavé de saumon, une sole meunière.

Côte de Beaune, Combe d’Eve 2011 :

Le nez est fin, délicat, sur des notes de fleurs blanches, réglisse et minéral.
L’attaque est fraîche, on évolue vers une bouche tout en rondeur, toujours soutenu par une belle tension. De la matière, un bel équilibre, la rétro olfaction sur le poivre blanc, la fleur blanche et minéral. Persistance aromatique longue, la finale sur la tension.

Un vin plein, entre tension et gras, assurément une très belle bouteille mais qui demande un peu de patience en cave avant de la servir.

Côte de Beaune, Combe d’Eve 2006 :

Le nez de ce vin est complexe, aromatique, sur le miel, les fruits secs (noisette, noix), d’épices douces (vanille, poivre blanc) et beurré.
L’attaque en bouche est fraîche, la bouche tout en rondeur, une belle fraîcheur qui apporte du relief au vin. La rétro olfaction sur des notes miellés, beurrés et la noisette. La persistance aromatique est très longue, la finale fraîche.

Un vin qui arrive à maturité, de l’éclat, de la complexité. Une très belle bouteille qu’Emmanuel Giboulot a partagée avec moi. Un parfait compagnon de table pour les fêtes qui approche, qu’on pourra accorder sur une volaille, un foie gras ou encore sur un beau poisson.

Geoffroy Gamba

  • Category :
  • Type :